Accueil > Du Grain Au Pain > Les Moulins > Fonctionnement du moulin > Les engrenages

Les engrenages

dimanche 30 avril 2017

De la roue aux lanternes

Véritable ancêtre de la boite de vitesse, le bas-moulin (pour les moulins à eau) transforme la rotation d’axe horizontal assez lente de la roue vers plusieurs axes verticaux tournant à une vitesse adaptée au fonctionnement des meules.
Les paires d’engrenages sont en général conçues en “bois sur fer” où le petit pignon est en fer et les dents du grand, les alluchons, sont en bois.
Ainsi le rouet solidaire de la roue transmet et multiplie la vitesse du mouvement de celle-ci à un premier axe vertical entraînant le plus grand des engrenages : le hérisson .
Celui-ci multiplie encore la vitesse de rotation en la distribuant, grâce aux lanternes, vers les axes verticaux, petits fers, qui soutiennent et entraînent les meules courantes.

Aux pieds des différents axes verticaux les crapaudines soutiennent la charge mobile en limitant les pertes par frottement.