Accueil > Les Moulins > Province du Brabant wallon > Le moulin Dussart

Le moulin Dussart

mardi 10 avril 2018

Le Moulin Dussart

Appelé aussi Moulin de Gentinnes le moulin se situe en la province du Brabant Wallon dans le village de Gentinnes à Chastre, le long de la Houssière au sein d’une exploitation agricole . Si au moins trois moulins à eau sont aujourd’hui encore visibles sur la commune de Chastre, le moulin de Gentinnes

JPEG - 66.7 ko

est cependant le seul encore en activité.

Le moulin trouve ses origines au milieu du 13e siècle en 1238, mais le moulin actuel date de 1852. Les deux roues qui l’équipaient à cette époque ont été remplacées par la roue à augets actuelle. Depuis ses origines et ce jusqu’en 1995, le moulin de Gentinnes n’a jamais cessé ses activités et, fait rare dans l’histoire des moulins, a toujours fonctionné grâce à la seule force de l’eau. Voici maintenant plus de 160 ans que le moulin produit de la farine.
Fin des années ’60, le moulin arrête la production de farine panifiable, seule la fabrication d’aliments pour le bétail se poursuit jusqu’en 1995. Durant cette période, la roue du moulin n’a cessé de se délabrer, jusqu’à son arrêt définitif, en hiver 1995…

C’est en août 1997, que la famille Dussart s’attaque au mur de la roue...c’est le début d’une aventure. Durant l’hiver 97-98, les 36 nouveaux augets ont été façonnés dans un atelier du village. Le pliage des augets a été, en partie, réalisé à la main ! Le remontage des nouveaux augets a débuté au printemps suivant. Il a fallu pour cela percer, sur place, près de 700 trous et serrer autant de boulons. Chaque auget pesant une trentaine de kilos, c’est un peu plus d’une tonne de tôle qu’il a fallu fixer sur la roue. La pose des nouveaux augets a pris deux jours. C’est relativement court par rapport au temps qui a été nécessaire pour préparer cette opération. Parallèlement à la restauration de la roue, il a fallu remettre en état le chenal d’amenée des eaux, qui relie le bief à la roue. A l’extérieur du moulin, l’essentiel a ainsi été réalisé et, le 31 mai 1998, la roue a pu se remettre à tourner…

Aujourd’hui, c’est avec une certaine fierté que Daniel Dussart fait fonctionner son moulin comme cela se faisait il y a plus d’un siècle. Depuis mi-2016, le moulin se transforme un peu pour moderniser son équipement et reprendre officiellement sa vocation de moudre le grain de la ferme, en s’adaptant aux normes actuelles. Cela devrait se concrétiser en 2018. Un peu de farine panifiable est produite aujourd’hui mais essentiellement à des fins de démonstrations : intégrale (100%) et blutée (70% ou 60%, la plus blanche).

JPEGRencontré pendant les journées du patrimoine 2015 à Lavoir, Daniel Dussart a recontacté l’ASBL en décembre 2016. Une visite sur place s’est organisée pour discuter des formalités d’auto contrôle à l’intention de l’AFSCA. La discussion a aussi porté sur des sujets plus techniques de blutage et de transport de farine. L’entretien du réservoir et du canal d’évacuation a aussi été abordé.
Le moulin, abîmé par un semi-remorque n’a malheureusement pas pu être présenté lors de la première édition wallonne des « Journée Européenne des Moulins et du Patrimoine Meulier ».
Le gros des travaux engendrés sont terminés, le moulin peut donc ouvrir ses portes pour l’édition 2018.

Rue du Moulin 183, 1450 Chastre
+32.71.87.72.86
jp2016@moulin-dussart.be